La fabrique du romantisme : Charles Nodier et les voyages pittoresques

Recueil d’images magnifiant les sources d’une France redécouverte, les Voyages pittoresques et romantiques dans l’Ancienne France ont constitué une source d’inspiration majeure pour la génération de peintres et d’écrivains nés «avec le siècle». Portée notamment par Charles Nodier (1780-1844), cette entreprise d’exploration d’un territoire aux paysages grandioses et aux monuments oubliés témoigne autant du goût d’une époque que du talent visionnaire de ses concepteurs. Homme de lettres, Nodier a pendant dix ans animé dans son salon de la bibliothèque de l’Arsenal ce que Musset appelait la «grande boutique romantique», point de rencontre d’une communauté intellectuelle où se sont croisés Hugo, Dumas ou Lamartine. C’est à la découverte de ce berceau du romantisme et de ce projet éditorial fondateur que nous invite aujourd’hui La Fabrique du romantisme. Au fil des oeuvres, chacun pourra cheminer, depuis les salons feutrés du quai Morland jusqu’aux sentiers parcourus par des artistes qui eurent à coeur d’immortaliser un patrimoine qu’ils craignaient de voir disparaître.

Text: Farigoule Jerome.
cm 23×33; pp. 130; hardcover.
Publisher: Paris Musées, Paris, 2014.

ISBN: 9782759602735 | 2759602737
Request info
ID: 22454

Product Description

Recueil d’images magnifiant les sources d’une France redécouverte, les Voyages pittoresques et romantiques dans l’Ancienne France ont constitué une source d’inspiration majeure pour la génération de peintres et d’écrivains nés «avec le siècle». Portée notamment par Charles Nodier (1780-1844), cette entreprise d’exploration d’un territoire aux paysages grandioses et aux monuments oubliés témoigne autant du goût d’une époque que du talent visionnaire de ses concepteurs. Homme de lettres, Nodier a pendant dix ans animé dans son salon de la bibliothèque de l’Arsenal ce que Musset appelait la «grande boutique romantique», point de rencontre d’une communauté intellectuelle où se sont croisés Hugo, Dumas ou Lamartine. C’est à la découverte de ce berceau du romantisme et de ce projet éditorial fondateur que nous invite aujourd’hui La Fabrique du romantisme. Au fil des oeuvres, chacun pourra cheminer, depuis les salons feutrés du quai Morland jusqu’aux sentiers parcourus par des artistes qui eurent à coeur d’immortaliser un patrimoine qu’ils craignaient de voir disparaître.

×