Cosmos: Du Romantisme à l’Avant-Garde

“De Humboldt qui, en publiant son célèbre Cosmos, est le premier à boucler la planète mais le dernier aussi des grands encyclopédistes incarnant le rêve d’un savoir total – à Hubble qui, en cette fin de siècle, ouvre à l’oeil humain les espaces galactiques les plus étonnants.En quoi ces voyages, ces découvertes, du début du Romantisme à la fin des avant-gardes, ont-ils façonné la sensibilité moderne ? Le paysage accède au rang d’art majeur, en même temps que le pressentiment du Sublime se substitue à l’ancienne théorie du Beau. L’Amérique sera, non par hasard mais par destination, le lieu élu de ce bouleversement. C’est sous l’influence de Humboldt que les premiers grands paysagistes américains, Cole, Moran, Church, mais aussi le photographe Muybridge, développent relevés typographiques et scientifiques autant que nouveau frisson esthétique, découvrant les horizons d’une terre qui s’offre à eux comme Terre promise : si le Vieux Monde est le monde de la chute et de la corruption, le monde nouveau est en effet celui du nouveau jardin d’Éden.”Jean Clair.

Text: Clair Jean. cm 25×32; pp. 400; hardcover. Publisher: Gallimard, Paris , 1999.

ISBN: 9782070755707 | 2070755703
Request info
ID: 27375

Product Description

“De Humboldt qui, en publiant son célèbre Cosmos, est le premier à boucler la planète mais le dernier aussi des grands encyclopédistes incarnant le rêve d’un savoir total – à Hubble qui, en cette fin de siècle, ouvre à l’oeil humain les espaces galactiques les plus étonnants.En quoi ces voyages, ces découvertes, du début du Romantisme à la fin des avant-gardes, ont-ils façonné la sensibilité moderne ? Le paysage accède au rang d’art majeur, en même temps que le pressentiment du Sublime se substitue à l’ancienne théorie du Beau. L’Amérique sera, non par hasard mais par destination, le lieu élu de ce bouleversement. C’est sous l’influence de Humboldt que les premiers grands paysagistes américains, Cole, Moran, Church, mais aussi le photographe Muybridge, développent relevés typographiques et scientifiques autant que nouveau frisson esthétique, découvrant les horizons d’une terre qui s’offre à eux comme Terre promise : si le Vieux Monde est le monde de la chute et de la corruption, le monde nouveau est en effet celui du nouveau jardin d’Éden.”Jean Clair.

×