La revue d’artiste – Enjeux et spécificités d’une pratique artistiqu0

En s’appuyant sur un nombre significatif d’exemples de la fin des années 1950 à aujourd’hui, cet ouvrage examine la façon dont les artistes investissent la revue pour en faire le lieu d’une pratique à part entière. Après avoir rappelé les principales caractéristiques de la revue d’artiste (et les nombreuses zones de chevauchement avec d’autres pratiques éditoriales), ainsi que les conditions liées à son développement, l’essai se concentre sur les enjeux qui accompagnent le choix de ce médium artistique, dont la particularité est d’être aussi un média. Un ensemble de spécificités se dessinent au fil de l’ouvrage, tissant des liens entre des projets pourtant très différents de prime abord. L’analyse des publications permet ainsi d’observer tour à tour le rapport particulier qui s’instaure entre les revues d’artistes et la grande presse – de la rupture sans appel à la parodie, en passant par son usage comme source inépuisable de textes et d’images –, la manière dont la reproduction participe des projets ou encore, la volonté d’autonomie souvent à l’origine des publications d’artistes. Une attention particulière est portée à la façon dont les artistes éditeurs composent avec leur indépendance, ce qu’elle permet et/ou implique sur le plan artistique, politique et économique. Cela amène à réaffirmer les modalités spécifiques de création et de réception qui accompagnent cette pratique, inhérentes à la dimension collective de la revue, à sa nature sérielle et à la relation multiple qu’elle entretient avec le temps. Marie Boivent est maître de conférences en Arts Plastiques à l’université de Rennes 2. Elle est spécialiste des revues d’artistes, thème auquel elle a consacré sa thèse de doctorat et de nombreux articles (parus dans la Nouvelle Revue d’esthétique, Pratiques, Marges, Kritische berichte, La Revue des Revues, etc.). Elle a également organisé plusieurs expositions, journées d’études et colloques, dont récemment le symposium international « The Territories of artists’ periodicals » à la Wisconsin-Green Bay University, Etats-Unis, avec Stephen Perkins. Elle co-dirige les Éditions Provisoires avec Matthieu Saladin.

Text: Boivent Marie. cm 18,5×22,5; pp. 456; BW ills.; paperback. Publisher: Revue, 2015.

ISBN: 9782914291620| 2914291620

 45,00

ID: 19118

Product Description

En s’appuyant sur un nombre significatif d’exemples de la fin des années 1950 à aujourd’hui, cet ouvrage examine la façon dont les artistes investissent la revue pour en faire le lieu d’une pratique à part entière. Après avoir rappelé les principales caractéristiques de la revue d’artiste (et les nombreuses zones de chevauchement avec d’autres pratiques éditoriales), ainsi que les conditions liées à son développement, l’essai se concentre sur les enjeux qui accompagnent le choix de ce médium artistique, dont la particularité est d’être aussi un média. Un ensemble de spécificités se dessinent au fil de l’ouvrage, tissant des liens entre des projets pourtant très différents de prime abord. L’analyse des publications permet ainsi d’observer tour à tour le rapport particulier qui s’instaure entre les revues d’artistes et la grande presse – de la rupture sans appel à la parodie, en passant par son usage comme source inépuisable de textes et d’images –, la manière dont la reproduction participe des projets ou encore, la volonté d’autonomie souvent à l’origine des publications d’artistes. Une attention particulière est portée à la façon dont les artistes éditeurs composent avec leur indépendance, ce qu’elle permet et/ou implique sur le plan artistique, politique et économique. Cela amène à réaffirmer les modalités spécifiques de création et de réception qui accompagnent cette pratique, inhérentes à la dimension collective de la revue, à sa nature sérielle et à la relation multiple qu’elle entretient avec le temps. Marie Boivent est maître de conférences en Arts Plastiques à l’université de Rennes 2. Elle est spécialiste des revues d’artistes, thème auquel elle a consacré sa thèse de doctorat et de nombreux articles (parus dans la Nouvelle Revue d’esthétique, Pratiques, Marges, Kritische berichte, La Revue des Revues, etc.). Elle a également organisé plusieurs expositions, journées d’études et colloques, dont récemment le symposium international « The Territories of artists’ periodicals » à la Wisconsin-Green Bay University, Etats-Unis, avec Stephen Perkins. Elle co-dirige les Éditions Provisoires avec Matthieu Saladin.