Vides

Vides. Une rétrospective est une exposition paradoxale : à travers la réactualisation de neuf ” expositions vides “, elle apparaît simultanément comme un projet expérimental qui refuse les règles classiques des arts visuels et comme un objet historique qui confronte les réalisations de Art & Language, Robert Barry, Stanley Brouwn, Maria EichRorn, Bethan Huws, Robert Irwin, Yves Klein, Roman Ondàk et Laurie Parsons. Support et prolongement de la manifestation, cet ouvrage dessine les contours du concept de ” vider dans l’art, l’esthétique, la philosophie, la religion, les sciences, la culture populaire, l’architecture et la musique, en abordant les problématiques du rien, de la vacuité, de l’invisible et de l’ineffable, du rejet et de la destruction. John Armleder Mathieu Copeland Laurent Le Bon Gustav Metzger Mai-Thu Perret Clive Phillpot Philippe Pirotte (s.l.d.r.). S’ouvrant sur un catalogue qui documente les neuf expositions historiques et contemporaines retenues, le livre comporte également une anthologie d’une quarantaine de textes, souvent inédits, ainsi que des contributions d’artistes spécialement réalisées pour l’ouvrage. Les essais de Benjàmin Buchloh, Jean-François Chevrier, Lucy Lippard, Bernard Marcadé; Anne Moeglin-Delcroix, Sadie Plant, Didier Semin ou Sarah Wilson s’entrecroisent ainsi avec des entretiens réalisés avec Robert Barry, Ben, Morgan Fisher, Claude Parent ou Jacques Villeglé, et les propositions de Dominique Gonzalez-Foerster, Hans Haacke, Malcolm McLaren, Olivier Mosset, Sturtevant ou Lawrence Weiner. À travers la riche documentation et les textes de spécialistes réunis, cet ensemble se propose d’évaluer les origines, les dispositifs et les résonances de ce geste artistique capital, consistant à vider l’espace d’exposition plutôt qu’à le remplir.

Text: Copeland Mathieu , Phillpot Clive et al. cm 21,5×28; pp. 572; COL; paperback. Publisher: Centre Georges Pompidou, Paris, 2009.

ISBN: 9782844263933| 2844263933
Request info
ID: 11844

Product Description

Vides. Une rétrospective est une exposition paradoxale : à travers la réactualisation de neuf ” expositions vides “, elle apparaît simultanément comme un projet expérimental qui refuse les règles classiques des arts visuels et comme un objet historique qui confronte les réalisations de Art & Language, Robert Barry, Stanley Brouwn, Maria EichRorn, Bethan Huws, Robert Irwin, Yves Klein, Roman Ondàk et Laurie Parsons. Support et prolongement de la manifestation, cet ouvrage dessine les contours du concept de ” vider dans l’art, l’esthétique, la philosophie, la religion, les sciences, la culture populaire, l’architecture et la musique, en abordant les problématiques du rien, de la vacuité, de l’invisible et de l’ineffable, du rejet et de la destruction. John Armleder Mathieu Copeland Laurent Le Bon Gustav Metzger Mai-Thu Perret Clive Phillpot Philippe Pirotte (s.l.d.r.). S’ouvrant sur un catalogue qui documente les neuf expositions historiques et contemporaines retenues, le livre comporte également une anthologie d’une quarantaine de textes, souvent inédits, ainsi que des contributions d’artistes spécialement réalisées pour l’ouvrage. Les essais de Benjàmin Buchloh, Jean-François Chevrier, Lucy Lippard, Bernard Marcadé; Anne Moeglin-Delcroix, Sadie Plant, Didier Semin ou Sarah Wilson s’entrecroisent ainsi avec des entretiens réalisés avec Robert Barry, Ben, Morgan Fisher, Claude Parent ou Jacques Villeglé, et les propositions de Dominique Gonzalez-Foerster, Hans Haacke, Malcolm McLaren, Olivier Mosset, Sturtevant ou Lawrence Weiner. À travers la riche documentation et les textes de spécialistes réunis, cet ensemble se propose d’évaluer les origines, les dispositifs et les résonances de ce geste artistique capital, consistant à vider l’espace d’exposition plutôt qu’à le remplir.

×